Roger Martin Du Gard NOTES SUR ANDRÉ GIDE 1913-1951

lu le 22 juillet 1981 Très intéressant. Rien appris que je ne sache déjà de la personnalité de Gide mais, les deux hommes me passionnant, j’ai lu ces pages avec grand plaisir. RMDG expose bien les particularités du personnage André Gide: son peu de confiance en soi, son exigence d’honnêteté et de vérité, sa modestie, … Continuer la lecture de « Roger Martin Du Gard NOTES SUR ANDRÉ GIDE 1913-1951 »

Pierre Perret ADIEU MONSIEUR LÉAUTAUD

lu le 22 janvier 1981 Pierre Perret raconte ses après-midi chez Léautaud vers 1954. Il retranscrit ses conversations empreintes de tendresse et d’estime. Pierre Perret a bon coeur. Se lit facilement mais n’apporte rien de neuf. Mieux vaut lire le Journal ou les Oeuvres de Léautaud.

Simone De Beauvoir LA FORCE DE L’ÂGE

lu en octobre 1980 Suite des Mémoires sur la période 1929-1945 Elle a rencontré Sartre, elle est agrégée de philo. Commence leur vie d’enseignants. Il effectue son service militaire en Allemagne puis enseigne au Havre. Simone démarre à Marseille avant d’aller à Rouen. Ils se retrouvent à Paris. Ils voyagent à l’étranger pendant les vacances, … Continuer la lecture de « Simone De Beauvoir LA FORCE DE L’ÂGE »

Sainte-Beuve PREMIERS LUNDIS – DÉBUTS DES PORTRAITS LITTÉRAIRES

lu en juin 1980 Premiers lundis: recueil d’articles après dans Le Globe et La Revue Des Deux Mondes entre 1824 et 1835. Articles critiques sur les nouveautés littéraires, qui’l s’agisse de poésie romantique, de livres d’histoire de la révolution, de souvenirs et même de philosophie. Liberté d’esprit peu craintive de la censure. Portraits littéraires: en … Continuer la lecture de « Sainte-Beuve PREMIERS LUNDIS – DÉBUTS DES PORTRAITS LITTÉRAIRES »

Auriant UNE VIPÈRE LUBRIQUE PAUL LÉAUTAUD

lu en février 1980 Un éreintement complet, dur, très dur. La principale critique: Léautaud joue un personnage qui feint l’humilité, l’indépendance mais en réalité il aime la gloire, l’argent, les éloges. Il est obscène et mauvais écrivain. Voir un écrivain qu’on chérit se faire attaquer fait mal. Léautaud ne s’est jamais prétendu parfait. Personnalité complexe … Continuer la lecture de « Auriant UNE VIPÈRE LUBRIQUE PAUL LÉAUTAUD »

André Billy INTIMITÉS LITTÉRAIRES

lu en février 1980 Essais rédigés à la fin des années 1920. Consacrés à : Léautaud, Mas Orban, Jacob, Zavie, Dyssord, Béraud, Mauriac, Maurois, Dorgelès, Carco, Morand, Bonnard, Giraudoux, Vignaud, Kessel, Lacretelle, les Tharaud, Colette, Thérive, Houville, Duhamel, Apollinaire. Billy écrit bien, sauf les « J’aime de… » qui feraient bondir Léautaud, mais sans esprit, sans ironie, … Continuer la lecture de « André Billy INTIMITÉS LITTÉRAIRES »

Maurice Martin Du Gard LES MÉMORABLES Tome 1 & 2

lu en novembre-décembre 1979 Textes courts, 10 pages au plus, sur la période 1918-1930. Chaque texte consacré à un écrivain. Martin Du Gard a écrit ces souvenirs longtemps après mais sous forme d’un Journal. Il raconte ce qu’il a vu, ce qu’il a entendu, en tant que journaliste placé aux premières loges. Les noms; tous … Continuer la lecture de « Maurice Martin Du Gard LES MÉMORABLES Tome 1 & 2 »

Marguerite Moreno SOUVENIRS DE MA VIE

lu en décembre 1979 Elle trace le portrait des gens qu’elle a connus en tant que sociétaire de La Comédie Française. Dumas Fils, Renan, Verlaine, Mounet Sully, Got, De Max, Claretie, Marieton, Mallarmé, Jarry, France, Schwob. Aussi le milieu du Conservatoire. Une Française en Argentine Une veuve triste quitte la France pour l’Argentine où elle … Continuer la lecture de « Marguerite Moreno SOUVENIRS DE MA VIE »