John Fante GROSSE FAIM

lu en  février 2010

Un recueil de très bonnes nouvelles. Heureusement peu autour de son enfance mais beaucoup de sa vie d’adulte et surtout de jeune adulte, l’amour, les petits boulots, la littérature, la famille italienne… très agréable.

Laisser un commentaire