Comte de Tilly MEMOIRES

  lu en novembre 09  

Mémoires qui portent sur la période 1780-92. Sur bien des points ça ressemble à Casanova : c’est le 18ème, la jeunesse, les jolies femmes, la séduction, les peines et les bonheurs, Paris, la Cour… Mais il y a plusieurs différences. D’abord la langue qui est admirable chez Tilly, bien sûr au 18ème tout le monde savait écrire mais Tilly a une maîtrise extraordinaire de la construction de la phrase. Ensuite Tilly est un intellectuel, bien plus que Casanova, il analyse, conceptualise plus en philosophe qu’en jouisseur de la vie. Se mélangent chez lui amertume – sentiment de gâchis, de ruine – et droiture, fidélité à ses valeurs et force de caractère. Un très bon livre.

L’ampleur des Mémoires de Casanova les rendent incomparables et j’indique simplement les points forts de Tilly sans vouloir remettre en cause la position de Casanova.

Laisser un commentaire