James Michener DRIFTERS

lu à l’automne 1988

À la fin des années 60 6 jeunes hippies originaires des USA, de Norvège, d’Israel, se retrouvent à Torremolinos. Ils se lient d’amitié et vivent la bohème. Le narrateur, âgé de 60 ans, s’attache à eux, comme son job lui permet de voyager il les suit au Portugal, au Maroc, en Mozambique. Ce livre est un portrait de la jeunesse des 60ies, portrait qui se veut optimiste, réaliste. Sympathique mais trop long.

Laisser un commentaire