Guy Des Cars CETTE ÉTRANGE TENDRESSE/LA TRICHEUSE/ SAND D’AFRIQUE

lu en août 1988

Chez l’auteur dramatique Ferval. Pour sa nouvelle pièce on lui propose Olga, une troublante inconnue. Son secrétaire Alain en tombe amoureux. Ferval se débrouille pour les séparer. Bon roman, pas vulgaire, fin, intelligent, bien construit. Lecture agréable.

LA TRICHEUSE

Geoffroy rencontre Edith à la piscine. C’est le portrait de sa mère Ida dont il a été l’amant pendant plusieurs années. Elle a disparu il y a un an. Geoffroy épouse Edith. Voyage de noces en Italie. Edith se suicide. Machination diabolique. Geoffroy enquête. La vérité ( Edith était Ida) transparait longtemps avant la fin mais ce roman bien construit se lit avec agrément.

SAND D’AFRIQUE

Une étudiante en droit tombe amoureuse d’un étudiant centrafricain. Elle s’oppose à ses parents, l’épouse et part vivre avec lui. Il devient 1er ministre. Tout va bien. Bon roman, tableau de l’Afrique intéressant, assez juste. Parfois un peu lent.

La littérature que je préfère c’est l’autobiographie, Léautaud, Saint-Simon, les Goncourt. C’est mon genre de prédilection. Les romans de Guy Des Cars appartiennent certainement à un genre mineur mais ils procurent du plaisir et c’est agréable d’en dire du bien alors qu’il est détesté de tous. Le plaisir de lire ça compte.

Laisser un commentaire