Paul Léautaud PASSE-TEMPS 1 ET 2*

relu en juillet 1988

Déjà lu en 1976. Courts récits. Des personnages rencontrés dans la rue, au bureau, ses chats et ses chiens, leur affection sans limite et puis l’Admiration Amoureuse où il cite tous les qualificatifs dont l’affuble son amie Le Fléau. Tout le talent de Léautaud, son originalité, sa franchise, sa simplicité, sa liberté se retrouvent dans ce volume qui peut être un excellente introduction à son personnage et à son oeuvre.

Immense bonheur de lecture, humour, ironie, tristesse, tendresse, amour. Mon intérêt pour Léautaud ne diminue pas après 12 ans. Il m’amène les larmes aux yeux puis il me fait sourire.

Laisser un commentaire