Oscar Wilde DE PROFUNDIS

lu en juin 1987

C’est la longue lettre écrite depuis sa prison à son ami Alfred. Il reproche à Alfred son comportement profiteur, sans coeur, criminel. Sous prétexte de nuire à son père Alfred a causé la condamnation d’Oscar à deux années d’emprisonnement. C’est parfois un peu grandiloquent mais se lit comme un roman. Intéressant.

Laisser un commentaire