Michel De Saint-Pierre LES ÉCRIVAINS

lu en juillet 1987

Autour d’un écrivain, Alexandre Damville, un homme retiré, esprit fort, une sorte de Montherlant, son fils jeune écrivain mondain. Roman extrêmement conventionnel. Lecture facile, pas la moindre hardiesse, nulle originalité.

Littérature prétentieuse, se prenant au sérieux, sûre d’elle, sans personnalité.

Note de 2021: Justice du temps qui passe: complètement oublié aujourd’hui.

Laisser un commentaire