Sidney Sheldon THE NAKED FACE

lu en novembre 1986

A New York le psychanalyste Judd Stevens apprend la mort d’un de ses patients et en même temps celle de sa secrétaire. Assassinés tous les deux. Bientôt il s’aperçoit qu’on cherche aussi à le tuer. Et la police, au lieu de le protéger, semble croire qu’il est l’assassin. Tout finit bien.

Se dévore. Passionnant même si ce n’est qu’un roman policier, sans l’épaisseur d’If Tomorrow Comes. Pourtant déjà beaucoup d’imagination et de réalisme dans l’humain.

Laisser un commentaire