Catégories
notes de lectures

Henry James LES DÉPOUILLES DE POYNTON

lu en novembre 1986

Madame Gereth habite Poynton, un château sublimement décoré dont son fils Owen prendra possession lorsqu’il se mariera. Owen est amoureux de Mona, une idiote. Madame Gereth préfèrerait qu’il épouse son amie Fleda. Owen va épouser Mona. Madame Gereth déménage Poynton pour enrichir sa nouvelle demeure. D’où colère de Mona. Owen s’en plaint à Fleda qui s’attache à lui. Tous les deux commencent à s’aimer. Fleda lutte contre son attachement.

C’est là tout le livre. Début intéressant mais l’attitude de Fleda manque de naturel, compliquée à souhait, irréelle, construite. Ce n’est pas du Proust. Première rencontre avec James décevante. Peut-être la seconde…

Par martin

littéraire, rêveur, humain, curieux, attentif, musique, littérature, promeneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *