Catégories
notes de lectures

James Joyce STEPHEN LE HÉROS

lu en novembre 1983

Dans la lignée de Dedalus. La jeunesse de l’auteur étudiant à Belfast. Ses amitiés, ses idées littéraires, son goût pour la poésie, son activité de poète. Intérêt moyen et cependant ce n’est pas de la petite littérature. Il y a un souffleur qui tient à l’auteur, au personnage, à l’époque? Le talent.

Par martin

littéraire, rêveur, humain, curieux, attentif, musique, littérature, promeneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *