Françoise Parturier LES HAUTS DE RAMATUELLE

lu en décembre 1983

Un crime dans le Saint-Tropez estival. Description de ce monde très gay, artiste, pervers et riche. Une intrigue sans grand intérêt, prétexte à la peinture des personnages et de leur environnement, personnages qui laissent indifférent sinon France, l’héroïne. L’auteur est habile, intelligente mais à quoi bon? Ce roman est un petit livre d’une lecture facile qui ne laissera aucune trace. Comme 99% de la production littéraire. Un ouvrage d’artisan, dirait Léautaud.

Laisser un commentaire