Catégories
notes de lectures

Julien Green LEVIATHAN

lu en octobre 1983

Dans une petite ville en province. Guéret est précepteur chez les Grosgeorge. Homme sensible mais loser. Il est amoureux d’Angèle, une lingère. La timidité le retient. Il apprend qu’Angèle se donne pour de l’argent. A Grosgeorge par exemple, puis aux hommes qui vivent en pension chez Mme Londe. C’est cette dernière qui prostitue Angèle. Femme étrange, amateur de mystère. Guéret finit par tuer Angèle, ou du moins s’en persuade. Il a par ailleurs tué un homme qu’il croyait témoin de son premier forfait. Il se cache. Angèle, défigurée, ne le hait point. Mme Grosgeorge l’aime. Guéret revient. Mme Grosgeorge se suicide. Angèle devient folle.

Intéressant, plus vivant, plus divers qu’Adrienne Mesurat.

Par martin

littéraire, rêveur, humain, curieux, attentif, musique, littérature, promeneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *