Catégories
notes de lectures

Julien Green LES CLEFS DE LA MORT

Jean vit auprès de sa mère et d’une cousine orpheline, Odile. Un homme, Jalon, s’installe chez eux, prétendu ami du père décédé. Sorte de maître-chanteur. Jean décide de le tuer. Il en est empêché et c’est Odile qui meurt.

Une histoire sombre, encore, mais avec un peu de soleil. Intéressant par la véracité du personnage.

Par martin

littéraire, rêveur, humain, curieux, attentif, musique, littérature, promeneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *