Catégories
notes de lectures

Julien Green MONT CINÈRE

lu en septembre 1983

La jeune Emily vit avec sa mère, d’une extrême avarice. Elles habitent une jolie propriété perdue à la campagne, Mont Cinère. Emily n’aime pas sa mère. Elle voudrait jouir seule de la maison. Sa grand-mère, qui mourra bientôt, lui apporte de la distraction. Ensuite elle épouse un voisin taciturne. Puis, devenue à peu près folle, elle incendie la maison. Toujours cette atmosphère étrange, régulière chez Green, personnages sombres, sans joie.

Par martin

littéraire, rêveur, humain, curieux, attentif, musique, littérature, promeneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *