Catégories
grands livres notes de lectures

Norman Mailer LE CHANT DU BOURREAU***

lu en septembre 1983

L’histoire vraie de Gary Gilmore depuis sa liberté conditionnelle en mai 1976 jusqu’à son exécution en janvier 1977.

A Provo, Utah, à sa sortie de prison, il est accueilli par sa famille qui lui procure un travail. Cependant il s’ennuie, il est bizarre, nerveux. Il se met à boire, à voler, il roule en Mustang. Il rencontre Nicole, une passion violente. Ils s’aiment fort mais il finit par la frapper. Elle s’enfuit. En juillet, il commet deux crimes, il ne s’appartient plus. Il est arrêté, jugé, condamné à mort. Il accepte la mort, il l’attend, il la désire même. Il a retrouvé amour de Nicole. Ils décident de se suicider ensemble. Echec, ils n’avaient pas assez de cachets. La situation engendre un débat national, la question de la peine de mort.

Mailer trace la biographie de tous ceux qui approchent Gary: médecins, magistrats, avocats, journalistes, policiers. Il révèle tout l’humain derrière l’affaire. Il donne les lettres de Gary à Nicole, émouvantes, elles illustrent l’Amour.

De sursis en sursis jusqu’à l’exécution. Terrible histoire qui vous saisit et vous emporte. Formidablement humain. Un homme derrière le criminel. Des hommes autour. Passionnant – à vous tirer des larmes. Un extraordinaire travail de reconstitution comme seuls les Américains en sont capables: on le suit pas à pas, seconde après seconde. Très grand livre.

Par martin

littéraire, rêveur, humain, curieux, attentif, musique, littérature, promeneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *