Marguerite Yourcenar LE COUP DE GRÂCE

lu en janvier 1983

Eric Von Lhomond raconte son aventure avec Sophie, soeur de son ami Conrad. En 1918 ils vivent dans le château de famille à la frontière russe. Ils luttent contre les Bolchéviques. Sophie aime profondément Eric qui la repousse ou, du moins, l’écoute sans se donner. Elle se raidit, prend des amants. Il l’observe sans réagir. Elle meurt assassinée, dénoncée aux Rouges comme traitresse. Eric a tiré sur elle.

Se lit facilement mais le style tient trop du procédé: phrase brillante, articulée en paradoxe, comme dans Alexis. Intérêt juste un peu plus que moyen.

Laisser un commentaire