Isidore Isou ADORABLE ROUMAINE

lu le 14 septembre 1982

Il raconte l’histoire d’une amie d’enfance qui devient, grâce à sa beauté et à son éducation (Isou l’a formée), une riche courtisane. Ça se dévore, c’est légèrement érotique. C’est un des nombreux ouvrages alimentaires d’Isou (le pauvre: à quoi a-t-il été réduit tout au long de sa vie! ) pour autant on y retrouve sa patte, un charme difficile à définir: mégalomanie naïve, mélange de tendresse et d’intellectualisme. Il me touche et j’ai envie de le défendre.

Auteur : martin

littéraire, rêveur, humain, curieux, attentif, musique, littérature, promeneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *