Antoine Blondin QUAT’ SAISONS

lu en aout 1982

Recueil de nouvelles parfois comiques, parfois tragiques. Je ne dispose plus du livre aussi m’est-il impossible de citer le titre des meilleures. Blondin force sur les jeux de mots et il y a dans cette manie excessive quelque chose qui me parait bas, qui ne correspond pas à l’idée que je me fais d’un écrivain. Livre se lisant aisément, agréablement pour l’essentiel.

Auteur : martin

littéraire, rêveur, humain, curieux, attentif, musique, littérature, promeneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *