Alexandre Vialatte LES FRUITS DU CONGO

lu en janvier 1982

Dans une petite ville d’Auvergne vers 1920. Une bande de lycéens avec leur camaraderie, leurs rêves et leurs mythes. Un curieux et amusant mélange chinois-breton et une jeune fille mystérieuse qui les attire, Dora. L’ami du narrateur, Frédéric est le héros, il aime Dora.

Une histoire peu claire et fantasque, pour ne pas dire fantastique, réelle? Dora est assassinée par Vingtrimier, ancien avocat maniaque, Fred s’engage dans la Coloniale.

Trop fantasque, pas passionnant. J’attendais beaucoup de Vialatte, c’est tout juste intéressant et lisible. Insaisissable… Une histoire qui ne me prend pas. Vialatte a traduit Nietzsche et Kafka. J’aurais dû me méfier. Ce livre appartient à la liste des romans cultes qu’il faut impérativement avoir lu…

Relu en 2019

… J’avais choisi un livre léger: Les Fruits du Congo de Vialatte. Mauvais choix, un récit fantaisiste sans intérêt, déception, j’aurais du garder mon Journal de Stendhal même si plus lourd…

Laisser un commentaire