Charles De Gaulle MÉMOIRES D’ESPOIR

lu en aout 1979

De Gaulle raconte les années 1958 à 1963. Ce qui frappe c’est l’assurance et un air de supériorité qu’il prend vis-à-vis de la France et de l’Histoire. On s’y habitue mais je me demande s’il y a là folie ou simplement lucidité et franchise. Personnellement je me sens impuissant au pouvoir, à la responsabilité mais faut-il pour autant que je nie les qualités de ceux qui y prétendent? Il est toujours bien difficile de juger un homme. De Gaulle était un grand homme d’état mais cela n’en fait pas un homme sans faiblesse. Livre intéressant mais trop analytique, il s’éloigne souvent de l’histoire concrète.

Laisser un commentaire